Vivre et enseigner avec la crampe de l'écrivain

30 mai 2021

Vivre et enseigner avec une névralgie cervicobrachiale

Souvent abrégé par le sigle N C B, la névralgie cervico-brachiale est une des raisons qui peut empêcher l'écriture et l'activité dactylographiée sur un clavier par exemple ou un écran de Smartphone. L'empêchement est de type physique : grande raideur des muscles des nerfs mais surtout algique: la douleur immense ressentie très rapidement ne permet pas la personne de continuer à écrire ou à taper." Très rapidement", cela veut dire dès la première  touche appuyée.

Dans un monde où le tactile est devenu la loi, où l'écrit a une place prépondérante, où le clavier est un va-tout quasi inévitable la personne atteinte de névralgie cervico-brachiale peut avoir de grandes difficultés à travailler et à vivre son quotidien. Comment en effet utiliser un smartphone ? Une plaque à induction digitale ? Etc.

La névralgie cervico-brachiale se définit par un pincement de nerf dû à une hernie discale importante : si les nerfs rattachés aux cervicales 6 et 7 sont pincés, le neurologue peut identifier la MCB par un électromyogramme (EMG). Si les nerfs C6,C7 sont compressés, chaque utilisation, chaque commande peut générer des douleurs névralgiques extrêmement douloureuses et pas grand-chose (en termes d'antidouleurs mêmes de classe 2 et 3) ne peuvent calmer. En général le neurologue peut proposer une ordonnance de TENS, dispositif microélectrique qui fonctionne avec des électrodes et qui marche plutôt bien en général... les fréquences électriques lancées sur les points douloureux peuvent générer la production de dopamine, de sérotonine qui combattent la douleur et permettent de détendre le nerf.

Ce n'est pas de l'arthrose

Entendons-nous bien, la NCB est souvent confondue avec de l'arthrose par certains radiologues qui n'iront pas jusqu'à proposer une consultation chez le neurologue, alors méfiance !

Ce n'est pas une crampe de l'écrivain

Ainsi, on m'a diagnostiqué une soi-disant grande de l'écrivain en 1999, en partie remise en question par mon kiné, et 10 ans plus tard la Pitié-Salpêtrière me confirmait que je n'avais pas de crampe de l'écrivain ! Mais qu'est-ce que c'était alors ? Que de temps perdu , qui plus est, la NCB non traitée s'est encore aggravée!

Ce n'est pas la fibromyalgie !

Comme la douleur irradie des cervicales à l'épaule au coude et jusque dans la main, sur certains doigts , la NCB peut être un peu trop rapidement confondue avec de la fibromyalgie.

NCB et douleurs

la vie quotidienne est terriblement impactée puisque chaque utilisation même minime des cervicales (et dès que l'on bouge, on utilise les cervicales !) Peut provoquer une grosse douleur va mettre des jours à s'atténuer. Il est donc essentiel d'adopter un mode de vie ne sollicitant pas avoir pas du tout l'activité cervicale :

-dans mon expérience, pas de ménage pas de frottage, le lave-vaisselle est essentiel, pas de repassage, évitez d'éplucher des légumes ou il vaut mieux manger des légumes qui ne s'épluchent pas* (fenouil, poireaux, pommes de terre bio ou  carottes bio dont on garde la peau, ).

- Il n'est pas possible de tenir un livre, le mieux est de se coucher sur le côté +de poser la tête sur l'oreiller et d'utiliser la lecture ebook sur téléphone ou ordinateur que l'on puisse tourner à 90°.

- Regarder un film peut fatiguer beaucoup les cervicales qui ont à soutenir la tête: le mieux de se coucher comme pour le livre et de mettre le film sur ordinateur, tourner à 90°.

Il n'est pas possible d'écrire et de taper au clavier même lancer le navigateur avec ses mains peut être très douloureux : il est essentiel d'investir dans un logiciel de reconnaissance vocale type dragon (même si la version 15 HOME est assez décevante, j'y reviendrai), et cela sont non seulement pour écrire mais aussi pour chaque clic de souris que vous donnerez dans la journée !

À noter que Google Chrome propose grâce a son drive une reconnaissance vocale de qualité qui ne nécessite pas d'achat, et qui en plus fonctionne en français mais aussi dans plusieurs langues étrangères ! (Utilisez Google Chrome connectez-vous à votre drive, allez dans outils, descendez jusqu'à saisie vocale. Petite boîte de dialogue sous forme carrée apparaît à gauche, régler la langue, etc. l'utilisation d'un micro de bureau est utile mais pas forcément nécessaire...)

Il n'est pas possible de supporter un casque sur ses oreilles donc pour utiliser le logiciel de reconnaissance vocale il est important d'avoir un bon micro de bureau ou un micro-cravate beaucoup plus léger.

On devient très sensible aux vibrations mécaniques : on s'aperçoit alors que la voiture est un univers où tout tremble, alors qu'on ne le notait pas avant, notamment la pédale d'accélérateur… même les vibrations d'un camion qui passe dans la rue et fait bouger le sol vous sont perceptibles. En fait toutes les vibrations physiques vous sont sensibles, avec plus ou moins de perturbations. Monter dans un bus de ville par exemple n'est pas du tout recommandé ! On évitera de la même manière tous les jeux vidéo et siège avec retour de force (à mon grand désespoir!), même les jeux remuants sur la WII  sont à déconseiller. Les vibrations ne sont pas seulement épidermiquement difficiles à supporter, on peut supposer qu'elles induisent une réponse-mouvement de la part des cervicales fragiles, comme si les cervicales avaient à fonctionner  : ainsi simplement jeter du verre. Faire le geste de porter la bouteille jusqu'à l'orifice du conteneur, de la lâcher et d'entendre la bouteille tombée peut être très douloureux au bout de cinq bouteilles jetées.

À noter que la douleur n'apparaît pas tout de suite mais qu'elle peut être extrêmement vive le lendemain ! Et cela pour plusieurs jours de profonds désespoirs algiques.

Malheureusement, la NCB reste un handicap temporaire ou acquis mal connu, invisible en tout cas (comme 60% des handicaps) et donc souvent mal identifiée voire mal reconnue par les structures professionnelles, médecin du travail compris!

* Attention aux légumes préparés en surgelés qui ne contiennent pas les vitamines nécessaires, les problèmes neurologiques peuvent être un peu atténués par une grosse consommation de vitamines de fruits frais et légumes. Le neurologue peut d'ailleurs proposer dans son suivi des prises quotidiennes de vitamines.

 

Les aides possibles

- il est essentiel d'avoir un bon lit, un matelas de bonne qualité, et de changer régulièrement son oreiller en plume (beaucoup plus efficaces que les oreillers à mémoire de forme qui fige finalement la posture des cervicales quand on dort, alors qu'un oreiller en plume peut être mis à la forme dont on a besoin au moment où on veut dormir. Les plumes sont également plus douces.)

- le TENS pour la douleur (une ordonnance du neurologue est nécessaire, un supplément d'abonnement, env 8 euros, peut être demandé car la sécurité sociale ne couvre pas la totalité de la location)

- la kiné pour permettre de corriger une posture de la colonne, des épaules qui va peut-être maximiser la douleur

- la pratique d'un sport doux, la douleur ne doit pas empêcher de bouger, rester immobile à cause de la douleur est une très mauvaise habitude car les toxines s'accumulent, le stress également et le corps ne peut pas faire son œuvre pour apaiser la douleur par lui-même.

- éventuellement l'opération auprès d'un chirurgien orthopédique : elle consiste à enlever les cervicales qui ont débordé sur le nerf au point de le coincer, et à les remplacer par des cervicales – prothèses. Bien sûr ce genre de décision ne se prend pas à la légère il est conseillé de consulter plusieurs chirurgiens avant de sauter le pas... c'est parfois la seule solution pour que la NCB disparaisse et que la personne puisse reprendre une vie quotidienne et professionnelle normale.

Il va sans dire que je ne pourrais pas écrire cet article sans tous ces éléments, de bons professionnels médicaux (remerciements amarrent neurologue le docteur Millot à Dijon, le Dr Lambert Aurélien également), et un logiciel de reconnaissance vocale apprivoisée.

 

Si vous connaissez quelqu'un qui a une NCB, n'hésitez pas à lui faire connaître cet article, car les ressources en ligne sur ce sujet sont très pauvres !

Merci de liker, commenter et partager :)

Posté par ISAPOUNE à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 mai 2021

à l'essai, coachig handicap gratuit : cherche 3 personnes concernées adultes et handicapées

Bonjour à tous et toutes amis/ amies manuhéroïques :)

Une petite annonce pour une fois : je cherche trois personnes adultes avec un handicap acquis manuscrit/tapuscrit (clavier)
- > mon but est d'approfondir mon souhait de devenir coach handicap

Si vous êtes intéressés par cette aide gratuite aux personnes retenues, je vous propose d'écrire au blog, en cliquant sur l'onglet "contacter l'auteur" en dessous de l'image :)

À bientôt je vous en dirai plus personnellement...

Isa

Posté par ISAPOUNE à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2020

Vous n'êtes pas seul(e)...quelques chiffres

En 2017, l'Education nationale embauchait

35 914 agents en situation de handicap

***

60% des handicaps sont INVISIBLES

(mais ils existent bel et bien !)

Posté par ISAPOUNE à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2019

Témoignage sur métaux lourds ET nouveau blog

Bonjour à tous et à toutes, 

merci pour vos lectures au fil des années ! 350 personnes ont encore consulté, lu  et fait vivre ce blog , cette année, même si je dois mobiliser mes forces ailleurs, notamment dans la santé.

Pour la petite histoire, j'ai créé ce Blog il y a plus de 10 ans... En 1999, on m'a diagnostiqué une grande de l'écrivain... Sans réel élément. Par la suite, mon passage à l'hôpital de pitié salpêtrière, a confirmé cette erreur de diagnostic, déjà pressentie par mon kiné qui avaient élu l'ouvrage Bleton : _ rééduquer la crampe de l'écrivain_. En effet mon incapacité à écrire s'accompagnait de très fortes douleurs quand je forçais le mouvement. Par ailleurs, mon EMG était normal. Les médecins comprenant la nécessité d'aménagements professionnels pour moi face à ces handicaps et ces douleurs importantes, ont continué d'appeler ma limitation physique à l'écriture " une crampe de l'écrivain".

De 2004, le fait de forcer l'écriture tableau - je n'avais pas encore de vidéo projecteur - a considérablement fragilisé mes lombaires et la crampe de l'écrivain est devenue une forme d'hémiplégie très douloureuse sur tout le côté droit, côté touché lors d'un accident violent qui remonte à 1993.

Bien sûr par économie de recherche et pour fournir un diagnostic dans mes documents officiels, le médecin généraliste qui me suivait à l'époque, a appelé ça fibromyalgie... C'est le genre de diagnostic fourtout qui ne veut rien dire et, pire, qui empêche qu'on cherche vraiment les causes, en résumant par " c'est psychologique, vous inventez vos douleurs" ! Très amusante réponse quant on sait que ce sont souvent des médecins sans connaissance en psychologie qui prononcent ce genre de phrase ! Très amusante réponse quant on sait aussi que je suis aussi formée à la psychologie à la psychanalyse, et que tout cela n'est pas une hystérie de conversion ! Moi, au moins, j'ai pris la peine de vérifier...

Peut-être ces derniers mois m'auront-isl donné un peu mieux que de faux diagnostics.

Les naturopathes, praticiens qui utilisent la sagesse des plantes et de la nutrition pour un réel mieux-être voire une guérison, proposent  une approche globale beaucoup plus adaptée à l'inter système complexe qu'est le corps humain. On est loin du neurologue qui ne s'intéresse qu'à vos nerfs, oubliant que ceux-ci sont en direct contact avec les muscles, les veines ; ils peuvent être compressés par des muscles hyper contractés, les ligaments des organes qui les accrochent au squelette peuvent aussi peser sur les os et causer des douleurs, etc.

Depuis un an et Demi environ ils se sont dotés d'un atout scientifique de taille, l'oligoscan ou spectromètrie de l'épiderme, qui renseigne sur les vitamines disponibles directement aux cellules - et non seulement dans le sang- les oligo-éléments, et enfin les métaux lourds. Après 25 ans de douleurs, il pourrait bien s'avérer que tout cela ne pourrait que résulter d'un empoisonnement aux métaux lourds industriels et miniers ! Les métaux lourds venant accroitre les séquelles d'un accident de voiture qui aurait pu mieux

Voilà, tout est là, l'oligoscan montre que ma peau recèle des taux inhabituels de baryum et autre joyeux intru déstructeur bien chimique. Mes affectations à l'étranger et en France (radioactivité naturelle au Baryum dans le 90) expliquent trop ce tableau nocif. 

ML

Preuve en est qu'il n'y a pas que les abeilles qui sont empoisonnées, nous le sommes tous et quand le seuil de tolérance du corps dépasse ses forces de régénération, on reste dans le handicap manuscrit -120 muscles président à cette haute fonction-et musculaire général.

Si vous souffrez donc de faiblesse manuscrite, de grosses douleurs, et que tout que cela ne ressemble pas à une crampe de l'écrivain, l'hypothèse de l'intoxication aux métaux lourds peut éclairer.

Il ne me reste plus qu'à aller en Suisse pour faire une véritable analyse de sang au labo, puisque comme par hasard en France, les laboratoires et les médecins généralistes ne sont pas informés sur les dégâts des métaux lourds !!

Quelques médecins environnementaux existent cependant sur Internet, qui peuvent consulter par skype par exemple et qui sont remboursés et reconnus par la sécurité sociale. Reste bien sûr à vérifier qu'ils ont effectivement un diplôme de docteur auprès de l'ordre des médecins.

Voici donc les deux prochaines étapes qui m'attendent...

Pour toutes ces raisons, je vais davantage me

consacrer à un nouveau Blog : Dijon Handicap.

 

Posté par ISAPOUNE à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2017

A venir, quand j'aurai une minute ^^

Chers crampistes,

ce blog n'est pas oublié, juste endormi. Mon métier d'enseignante -même sans écrire - est toujours aussi passionnant et les projets artistiques (même sans écrire et dessiner longtemps) ne manquent pas. Rappelons-nous que nous ne sommes pas notre "crampe", c'est elle qui est juste une petite partie de nous.

Le XXI°S a la bonne idée d'être très informatisé et c'est une aubaine pour nous, imaginer que nous ayons à payer par nous-même un secrétaire comme durent le faire bien des crampistes d'antant, écrivains (dont Barry) ou anonymes ?

Pour les Universités numériques d'Automne, je pourrai peut-être présenter mes "astuces" :

- corriger les copies manuscrites ou dactylographiées via pdfXviewer (logiciel gratuit d'annotations sur fichier pdf) , après tout cela nous rend notre autonomie de correction, les copier-coller de conseils facilitent utilement la bonne correction des copies et vous gardez une trace des copies de vos élèves/étudiants. Et scanner un paquet de copies ne prend pas autant de temps que ça, si le séchoir à linge ou la table à repasser sont près de votre bureau :)

- prendre des photos en direct des cours des élèves pour corriger leurs exercices en les projetant via ordi et vidéoproj, c'est ludique et interactif car en prise directe avec le travail de l'élève et on n'écrit pas/moins avec ses mimines au tableau :)

-etc :)

A bientôt !

Posté par ISAPOUNE à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 août 2014

Eté 2014

Oui, je sais bien longtemps que je n'ai tapoté sur ce blog mais rappelons-nous que notre vie ne se résume pas à notre crampe, malgré toute l'absurdité de ce membre semble-t-il intact mais qui n'y arrive plus : à tenir le stylo, à pousser le pouce pour écrire la lettre suivante un millionième de cm plus loin. Et les douleurs....

Derrière la crampe, se cachent des diagnostiques assez différents mais aux mêmes conséquences : dystonie, trous de conjugaison dans les cervical, fibromialgye dont on connaît maintenant plus précisément les causes, notamment une intoxication aux métaux lourds(voir le bio contact de janvier 2014 :http://fibroetmetaux.canalblog.com/archives/2013/12/24/28731708.html)

De là peut-être, l'inefficacité répandue de la toxine botulique ? Rongez les terminaisons nerveuses dispensant trop d'enzymes de contraction dans les muscles n'a aucun effet quand vous avez des cervicales traumatisées par un accident et très espacées les unes des autres(ou trous de conjugaison).

Plusieurs projets en cours pour ce blog par ailleurs :

-recensement des personnes, célèbres ou non, ayant réussies malgré la crampe : si vous avez réussi dans votre branche, malgré tout et dans un secteur peu propice à ce handicap, n'hésitez pas à me contacter.

- interview des écrivains crampistes

- les avantages d'un mini clavier couplé via USB ou bluetooth à un smartphone

- les trucs et astuces du quotidien (suite)

- être aide-correcteur d'un prof crampiste : témoignages

 

 Et la rentrée se profile, chers collègues :)

A bientôt ;)

 

 

 

 

 

Posté par ISAPOUNE à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2011

La classe d'un prof crampiste

Les vacances me permettent enfin de poster ce sujet... La vie d'un prof crampiste est relativement normale quand on est dans un rectorat où les lois sur le handicap sont respectées. J'ai cette chance... Ce sujet aussi pour servir  de témoignage aux collègues qui auraient du mal à se faire entendre dans d'autres académies; Montrez leur cet article !

Ma classe :

  Rappelons que dans mon cas, si j'écris au tableau ou au crayon, mon dos se bloque et je ne peux plus marcher un à deux jours...Ca n'était pas le cas il y a 10 ans quand j'ai commencé ma carrière de prof crampiste mais à force d'écrire au tableau - où j'avais encore un peu d'autonomie scripturale - mon dos a flanché...Alors ne forcez pas en "attendant", ça peut aggraver votre santé.

Tout est dans les images ci-dessous : trois fauteuils, une chaise standard, un fauteuil de bureau très reposant et qui soutient bien le dos -

Et un fauteuil assis debout pour animer la classe tout en restant en position presque debout et immobile, très utile lors des débats oraux, des surveillances de contrôle et des cours magistraux avec prise de notes de la part des élèves.

CLASSE GPcomDSC00774

L'aménagement vidéo                                         les fauteuils

 

DSC00773dmentrard

L'écran à baisser quand je commence mon cours et sur lequel sera projeté ce que j'écris sur mon ordinateur...

Applications pédagogiques :

on peut varier la taille des caractères, les couleurs du texte, insérer des images, passer du son, des chansons ou des discours, passer un extrait de film ou de publicité. On est face au groupe donc moins de gestion de l'autorité à faire, etc.

Les élèves adorent l'aspect technologie, la lisibilité des caractères, les zooms possibles dans l'étude d'image et les possibilités de mise en page en direct (souligner, mettre des couleurs, etc.)

Vous pouvez aussi projeter sur un tableau blanc...

Une structure idéale pour tous les enseignants handicapés ou non et une chance pour nous de vivre au 21ème siècle !

La partie financière :

 C'est au rectorat de financer avec le fond ministériel pour le handicap l'achat de l'ordi, du vidéoproj qui vous suivra toute votre carrière, le lycée installe le vidéo et peut fournir l'écran blanc avec une salle unique pour vos cours.

Dans la réalité : j'ai obtenu le vidéoproj, les sièges, l'installation mais j'ai dû acheter les câbles vga (20 euros) pour relier l'ordi à la prise du vidéoproj placé à côté du tableau noir.  Le lycée a installé cette prise au mur lors de l'installation du vidéoprojecteur au plafond.

L'ordi reste à ma charge même si je demande cet achat périodiquement, avec l'appui de mon Médecin de prévention du Rectorat - son aide est précieuse - qu'elle en soit à nouveau remerciée. Mais dans la mesure où tout professeur peut déduire d'un tiers sur trois ans la totalité de cet achat sur ses impôts, je ne me sens guère lésée et je peux en changer dès que nécessaire.

Le budget :

Compter 300 euros pour un eepc ou netbook. Tout comme un "vrai" ordi mais ça pèse 900 g et ça pèse dans un grand sac à main ou un cartable.

DSC00814

 

Et 50 euros de lecteur de cd/dvd externe car le netbook ne comporte pas de lecteur interne de ce type.

Si vous ne voulez plus attendre, vous pouvez acquérir un vidéoproj de type Acer par exemple, entre 300 et 500 euros, profitez des soldes ! Si l'établissement ou un poste de TZR retarde une installation fixe au plafond, il suffit de placer le vidéoproj sur une table d'élève, en face de l'écran blanc. Et demander aux élèves de ne pas occuper la place devant l'appareil pour ne pas couper le champ de projection. On peut aussi les entraîner à l'installer d'eux-mêmes dès le début du cours.

Ne pas prendre un pico-projecteur qui ne projette qu'un écran de petite taille, pas assez grand pour être visible de toute une classe.

J'utilise le mien depuis 6 ans maintenant, il m'a suivi dans mes trois établissements et je n'ai encore jamais eu de souci technique, pas même un changement de lampe.

Comment choisir mon vidéoproj :

Prendre un matériel à minimum 2500 lumens ce qui permet de projeter le cours en plein jour. En cas de soleil sur l'écran, il faut baisser bien sûr un peu les rideaux des fenêtres. Tous les vidéoproj ont au moins une prise VGA qui se relie à la prise VGA (bleue) de l'ordinateur sans installation de logiciel de mise en route.

Certains proposent des hauts-parleurs intégrés, je ne sais pas ce que cela vaut, on m'a dit qu'en général le son n'est pas suffisant pour être entendu de toute une classe. A défaut, si vous exploitez un document sonore, ajouter des enceintes. Compter 50 euros pour un bon produit.

Voilà ! N'hésitez pas ! Certes c'est au rectorat de vous aider et au lycée d'aménager tout cela mais si les choses traînent, ne vous rendez pas malade : pour environ 700 euros, vous pouvez être équipé(e) et retrouver la sérénité de faire cours... Dont la moitié déductible des impôts sur trois ans. Sans parler des mines pédagogiques que peuvent représenter un ordi et un vidéoproj en cours !

Très bonnes vacances à tous :)

 

 

Posté par ISAPOUNE à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2011

"Les non dupes errent" ou l'origine psychosomatique d'une crampe de l'écrivain

Ou les noms du père...  un court séminaire retranscrit par les auditeurs de Lacan, célèbre psychanalyste français qui - sous couvert d'esbrouffes où seuls les cancaniers se perdent - a su faire avancer de manière remarquable (la préhistoire de) la psychanalyse...

Lacan y établit avec lucidité les enjeux du nom que l'on reçoit à la naissance. Pourquoi vous parler de cela ? Parce que sous couvert de crampe de l'écrivain, il y a aussi des syndrômes de conversion qui font marque dans le physique d'un souci qui vient de l'inconscient personnel et familial.

Mon propre nom renvoie à un organe en jeu dans la crampe de l'écrivain. Mon incapacité à marcher si j'écris, en gros c'est l'impossibilité d'avancer dans une identité qui n'est pas la mienne.

Mon inconscient sait que mon vrai nom de famille n'est pas ce mot -là qui renvoie à la crampe. Il sait que le nom de mon grand-père n'est pas celui qu'a reçu mon père (qui lui aussi avait du mal à écrire par moments) et donc pas le mien non plus.

Les non dupes errent : je sais et mon père savait inconsciemment... et nous erront depuis. Reste à élucider cette énigme familiale : comment s'appelait le vrai géniteur de mon père ? Quel vrai nom de famille est le nôtre ? Mes grands parents sont tous décédés, mon père aussi. Mais je dois élucider ce mystère pour recouvrer sans doute le paisir du stylo sur le papier... Ca prendra du temps mais je veux , dois le faire...

Et vous ?  quel est votre nom de famille ? quel rapport aurait-il avec la crampe de l'écrivain ? avec la musique pour les crampes du musicien ?

 

Posté par ISAPOUNE à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pardonnez ce temps de silence où j'ai lu vos commentaires en y réfléchissant.

On adopte vite au fond l'étiquette de "crampe de l'écrivain" que la médecine nous tend mais de votre crampe à celle d'un autre, il y a de si grandes différences que je me dis que cette étiquette est un iceberg...

Sous la surface, il y a sans doute des réalités, des faits médicaux et gestuels, des expériences, des causes différentes.

Un de mes amis a du mal à écrire au clavier mais sans souci à la plume : on lui a dit que c'était une crampe de l'écrivain ! Moi, je ne peux manipuler un stylo plus de deux mots ou trois lignes, selon les jours, sans que la douleur perce au niveau des cervicales et des lombaires et que ma capacité à marcher soit tout bonnement mise en jeu.

Prenez le temps de nous décrire la réalité de votre crampe !

C'est à vous ...

Posté par ISAPOUNE à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2010

Rejoignez le groupe "Crampe de l'écrivain"  sur Facebook (il est vrai que Facebook considère les infos postées sur son site comme étant à elles même quand il s'agit de données privées... A chacun de faire sa réflexion et de choisir ce qu'il /elle dévoile sur Facebook. Reste que pour les maladies rares, c'est un formidable réseau d'entraide et de recherches...

Fondé par Ayman CHAABO (voir post précédent)

http://www.facebook.com/pages/Antony-France/Crampe-de-lecrivain/108294952530983

Posté par ISAPOUNE à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]