Les vacances me permettent enfin de poster ce sujet... La vie d'un prof crampiste est relativement normale quand on est dans un rectorat où les lois sur le handicap sont respectées. J'ai cette chance... Ce sujet aussi pour servir  de témoignage aux collègues qui auraient du mal à se faire entendre dans d'autres académies; Montrez leur cet article !

Ma classe :

  Rappelons que dans mon cas, si j'écris au tableau ou au crayon, mon dos se bloque et je ne peux plus marcher un à deux jours...Ca n'était pas le cas il y a 10 ans quand j'ai commencé ma carrière de prof crampiste mais à force d'écrire au tableau - où j'avais encore un peu d'autonomie scripturale - mon dos a flanché...Alors ne forcez pas en "attendant", ça peut aggraver votre santé.

Tout est dans les images ci-dessous : trois fauteuils, une chaise standard, un fauteuil de bureau très reposant et qui soutient bien le dos -

Et un fauteuil assis debout pour animer la classe tout en restant en position presque debout et immobile, très utile lors des débats oraux, des surveillances de contrôle et des cours magistraux avec prise de notes de la part des élèves.

CLASSE GPcomDSC00774

L'aménagement vidéo                                         les fauteuils

 

DSC00773dmentrard

L'écran à baisser quand je commence mon cours et sur lequel sera projeté ce que j'écris sur mon ordinateur...

Applications pédagogiques :

on peut varier la taille des caractères, les couleurs du texte, insérer des images, passer du son, des chansons ou des discours, passer un extrait de film ou de publicité. On est face au groupe donc moins de gestion de l'autorité à faire, etc.

Les élèves adorent l'aspect technologie, la lisibilité des caractères, les zooms possibles dans l'étude d'image et les possibilités de mise en page en direct (souligner, mettre des couleurs, etc.)

Vous pouvez aussi projeter sur un tableau blanc...

Une structure idéale pour tous les enseignants handicapés ou non et une chance pour nous de vivre au 21ème siècle !

La partie financière :

 C'est au rectorat de financer avec le fond ministériel pour le handicap l'achat de l'ordi, du vidéoproj qui vous suivra toute votre carrière, le lycée installe le vidéo et peut fournir l'écran blanc avec une salle unique pour vos cours.

Dans la réalité : j'ai obtenu le vidéoproj, les sièges, l'installation mais j'ai dû acheter les câbles vga (20 euros) pour relier l'ordi à la prise du vidéoproj placé à côté du tableau noir.  Le lycée a installé cette prise au mur lors de l'installation du vidéoprojecteur au plafond.

L'ordi reste à ma charge même si je demande cet achat périodiquement, avec l'appui de mon Médecin de prévention du Rectorat - son aide est précieuse - qu'elle en soit à nouveau remerciée. Mais dans la mesure où tout professeur peut déduire d'un tiers sur trois ans la totalité de cet achat sur ses impôts, je ne me sens guère lésée et je peux en changer dès que nécessaire.

Le budget :

Compter 300 euros pour un eepc ou netbook. Tout comme un "vrai" ordi mais ça pèse 900 g et ça pèse dans un grand sac à main ou un cartable.

DSC00814

 

Et 50 euros de lecteur de cd/dvd externe car le netbook ne comporte pas de lecteur interne de ce type.

Si vous ne voulez plus attendre, vous pouvez acquérir un vidéoproj de type Acer par exemple, entre 300 et 500 euros, profitez des soldes ! Si l'établissement ou un poste de TZR retarde une installation fixe au plafond, il suffit de placer le vidéoproj sur une table d'élève, en face de l'écran blanc. Et demander aux élèves de ne pas occuper la place devant l'appareil pour ne pas couper le champ de projection. On peut aussi les entraîner à l'installer d'eux-mêmes dès le début du cours.

Ne pas prendre un pico-projecteur qui ne projette qu'un écran de petite taille, pas assez grand pour être visible de toute une classe.

J'utilise le mien depuis 6 ans maintenant, il m'a suivi dans mes trois établissements et je n'ai encore jamais eu de souci technique, pas même un changement de lampe.

Comment choisir mon vidéoproj :

Prendre un matériel à minimum 2500 lumens ce qui permet de projeter le cours en plein jour. En cas de soleil sur l'écran, il faut baisser bien sûr un peu les rideaux des fenêtres. Tous les vidéoproj ont au moins une prise VGA qui se relie à la prise VGA (bleue) de l'ordinateur sans installation de logiciel de mise en route.

Certains proposent des hauts-parleurs intégrés, je ne sais pas ce que cela vaut, on m'a dit qu'en général le son n'est pas suffisant pour être entendu de toute une classe. A défaut, si vous exploitez un document sonore, ajouter des enceintes. Compter 50 euros pour un bon produit.

Voilà ! N'hésitez pas ! Certes c'est au rectorat de vous aider et au lycée d'aménager tout cela mais si les choses traînent, ne vous rendez pas malade : pour environ 700 euros, vous pouvez être équipé(e) et retrouver la sérénité de faire cours... Dont la moitié déductible des impôts sur trois ans. Sans parler des mines pédagogiques que peuvent représenter un ordi et un vidéoproj en cours !

Très bonnes vacances à tous :)