20 juin 2011

"Les non dupes errent" ou l'origine psychosomatique d'une crampe de l'écrivain

Ou les noms du père...  un court séminaire retranscrit par les auditeurs de Lacan, célèbre psychanalyste français qui - sous couvert d'esbrouffes où seuls les cancaniers se perdent - a su faire avancer de manière remarquable (la préhistoire de) la psychanalyse... Lacan y établit avec lucidité les enjeux du nom que l'on reçoit à la naissance. Pourquoi vous parler de cela ? Parce que sous couvert de crampe de l'écrivain, il y a aussi des syndrômes de conversion qui font marque dans le physique d'un souci qui vient de l'inconscient... [Lire la suite]
Posté par ISAPOUNE à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2011

Pardonnez ce temps de silence où j'ai lu vos commentaires en y réfléchissant. On adopte vite au fond l'étiquette de "crampe de l'écrivain" que la médecine nous tend mais de votre crampe à celle d'un autre, il y a de si grandes différences que je me dis que cette étiquette est un iceberg... Sous la surface, il y a sans doute des réalités, des faits médicaux et gestuels, des expériences, des causes différentes. Un de mes amis a du mal à écrire au clavier mais sans souci à la plume : on lui a dit que c'était une crampe de l'écrivain !... [Lire la suite]
Posté par ISAPOUNE à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]