6H30 Réveil...

Pas de fringues nécessitant de repassage. Repasser est devenu impossible. La mode du "froissé" est bien pratique...

7H30 Trajets

Un collègue passe me prendre ou bien mon compagnon m'emmène "à l'école". Conduire est trop douloureux, mon bras droit, mes nerfs crurale et sciatique, mes lombaires, mes cervicales, ma plante des pieds en contact direct avec les vibrations de l'accélérateur détestent quand je conduis et ils savent me le rappeler longtemps...

7H55 Arrivée au collège

Ma salle doit être préparée. Elle m'est en grande partie réservée mais le collège est immense (800 élèves), pas assez de place pour faire cours. Je dois donc ranger chaque soir mon vidéoprojecteur et  l'ordinateur qui me permet d'écrire. Parfois chaque fin de matinée selon l'emploi du temps...

8H Ca sonne, il faut aller chercher les élèves dans la cours. Pas toujours facile avec une sciatique/cruralgie. Les surveillants m'aident souvent et m'amènent mes élèves jusqu'à la salle 26 quand j'en ai besoin.Mes "troupes" me saluent, je fais de même. Les élèves m'ont toujours soutenue même quand les adultes étaient parfois stupides face à mon handicap...

8h05 Le cours commence. Le billet des absents sera rempli par un élève. Habitués à ce petit rituel, je ne manque jamais de volontaires. De même pour le cahier d'appel. Il ne me reste qu'à signer...

L'activité du jour sera collée dans le cahier de texte, sous forme de tableau : Date/ N° de séance/ contenu / dominante/ devoir à faire...

8h...9h... 10h...Les cours se poursuivent

Les mots s'étalent sur le blanc de l'écran. L'écriture est grosse, adaptable, lisible comme peut l'être un texte dactylographié. Mon fauteuil assis-debout me permet de faire face aux élèves tout en manipulant le clavier... 

Ce dernier est posé sur l'unité centrale de l'ordinateur, posé sur le bureau de la salle de classe, placé dans le coin gauche, devant. Au centre, contre le tableau noir, l'écran blanc... Je peux noter les propositions de mes élèves sans leur tourner le dos. On peut avoir accès à l'encyclopédie en ligne, au logiciel de conjugaison... Le vidéoprojecteur est une merveille pour travailler avec une classe !

L'imprimante me fait défaut. Si j'en avais une, le mots dans le carnet d'un élève récalcitrant, la leçon faite en commun ... tout cela pourraît être imprimé sur place et distribuer ou coller...

Heureusement, la plupart des adultes se souviennent que je ne peux pas écrire... et on ne m'agresse plus en me disant "Recopiez la liste des élèves présents !" Car c'est étonnant... Il y a des gens qui l'oublient parfois. Moi, j'aimerais aussi l'oublier...

11h... Préparation de cours.

Une machine à écrire a été placée dans une salle de travail à côté de la salle des professeurs. C'est MON crayon... Les vrais crayons, eux, sont autant de tentations que de désastreux motifs de crampes et de douleur. Ecrire trois mots, c'est déjà trop... Incroyable à comprendre, même après neuf ans, même pour moi... 

Ecrire un mot, un post-it... remplir une formulaire, répondre à une question administrative. Voilà... tchac tchac tchac , les caractères s'alignent. C'est merveilleux, quand je souhaite écrire, je n'ai plus à me retenir en me disant que je vais forcément oublier ce que je voulais noter.

12H20 La cantine

Remplir mon ticket de cantine. C'est tout bête, date et nom, une quinzaine de caractères. Ca arrache la main. Il faudra que je pense à les préparer à la machine à écrire. Quand j'ai trop mal à la jambe droite, on me porte mon plateau dans la salle de restauration. La longue file où l'on trépigne ne m'aura pas cette fois-ci non plus.

Le plaisir et la nécessité : garder son énergie pour faire cours.

A suivre...